Quelques mots d’amour

Arrivant a sept heures du matin à Liseux ~ Basilique de Saint-Thérèse ~ au debut de printemps ~ j’ai pris ce vidéo. Moment de méditation, chants d’oiseaux et une chanson sur le radio… et tout à coup les lumiéres de nuit s’éteignent et un oiseau s’envole…

Embrasser

En embrassant tes Rêves
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassent tes Larmes
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassant la Mer
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassant la Vie
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassant la Terre
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassant la Lune,
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassant Soleil
c’est l’Amour qui nous appelle
En embrassant
cet Amour qui nous appelle
En embrassant
c’est l’Amour qui nous rappelle

Dreaming Heart ~ Corazòn Soñando

(Poem in 7 languages)

Corazòn soñando (Espanol)

Un sueño no es ningùn secreto,
ningùn tesoro para conservar
en solitario en un sòtano, no,
es Madre, son Almas Gemelas,
que sigue repitiendo sir parar,
rogandole que le exponga
en el cuarto del Corazòn
para que asì Padre, el innato
deseo del Hermano pueda
revelarse sin dolor.

Del-e Khabi (Farsi)

Khab chize ghajimi nist, na gandj
ke baiast ghajem kand dar amari na,
Maudar-e, khabare roh ke bedone
kafi bar migarde, da-ah mikone
dar draghe del ke be hame betone
neskon bede ke pedar, baradar
yek areroje be donja omaderan
neskon bede.

Dromend Hart (Nederlands)

Een droom is geen geheim, noch schat om
eenzaam te bewaren in een kelderkamer,
nee, het is Moeder, Zuster Ziel die zich
onophoudelijk blijft  herhalen, bidden
hem in de kamer van het Hart tentoon
te spreiden zodat Vader, Broeders ingeboren
wens, zich moeiteloos kan openbaren

Coeur Rêvant (Français)

Un rêve n’est ni secret, ni trésor
à conserver en solitaire dans une cave,
non, c’est Mère, Âme soeur, répétant
continuellement, priant s’ouvrir au fond du coeur
de sorte que Père, l’inné désir de Frère,
puisse se révéler sans peine.

Dreaming Heart (English)

A dream is not a secret, nor a treasure
to be hidden in a solitary cellar room,
no, it is Mother, Sister Soul continually
beating, begging for unfolding in Heart’s room,
so that Father, Brother’s innate
desire, is able to reveal effortlessly

Traumend Herz (Deutsch)

Ein Traum ist kein Geheimnis, noch Schatz
um einzam zu bewaren in einem Kellerzimmer,
nein, es ist Mutter, Schwester Seele die unaufhörlich
wiederholen bleibt, beten ihr im Zimmer Herzens
zu verbeiten so des Vaters Wunsch, der Brüder
angeborenen, sich mühelos öffentlich zeigen kan.

Marzace Serce (Polski)

Marzenie nie jest sekretem a ni Skarbem,
Które samotnie chowa sie, w piwnicy,
Nie, to jest Matke, Dusza siostrzana,
Powtarzajac sie bez Konca w glebi serca
i modlac Jako Ojciec, wrodzone pozadanie
Brata moze marzenie sie objawic

(comments appreciated in case of mistranslations 😉 )

Ma Ville Minuit

Ma Ville Minuit

Cette ville m’est inconnue
personne me parle
et quand je me retourne

il ya le vide
o quelle langueur
quelle passion
se cache dan tes ténèbres
je m’en doute

Cette ville m’est inconnue
personne me parle
et quand je me retourne là
je vois les chambres
mes demeures, mes amours
ils sont tous là
muets
leurs mains me semblent étranges

Cette ville m’est inconnu
personne me parle
et quand je me retourne là
il y a toi, ma vie
ma jeunesse perdue
je vois le lit
qui m’a jeteé dans cette ville

Cette ville m’est inconnue
personne me parle
et quand je me retourne là
il y a moi
O quelle langueur
quelle passion
se cache dans ses ténèbres
je m’en doute

Cette ville m’est inconnue
personne me parle
et quand je me retourne
je me retourne et là
il y a un ciel bleu
personne
que des nuages
quelle amour qui m’appelle
viens
viens
c’est moi

O cette ville m’est trés connue
C’est elle
C’est ce qui me fait parler

Musique: Robert Schuman, Scènes de la forêt, Opus 82, l’Oiseau-Prophète
Texte, voix: Bout Vercnocke

Peinture: “Apocalypse”, F. Vercnocke, 175cm x 150cm